« Légendes et saisons de Métal » de Freddy Tsimba

Il s’est déroulé le mardi 22 mai dernier au centre Wallonie-Bruxelles de Kinshasa, la présentation du livre « Légendes et saisons de Métal », de l’artiste sculpteur congolais Freddy Tsimba. En présence plusieurs personnalités tant nationales qu’étrangères telles que, le bourgmestre de la commune de Matete M.Baylon Ngaibene, le bourgmestre de la commune de Holn à Bruxelles M. Victor ainsi que le Bourgmestre de la commune d’Ixelles M. Pierre Lardo.

En effet, le livre « Légendes et Saisons de Métal », est une œuvre collective réalisée par trois artistes congolais en l’occurrence, Freddy Tsimba artiste sculpteur congolais de renommé internationale, de l’écrivain congolais M. Vincent Lombumé Kalimasi et du photographe Cédric Nzolo Ngamobu. Ce livre selon ses auteurs, est un témoignage de saisons de tourments dans le monde. Mais le sculpteur s’est inspiré de son monde direct, la République Démocratique du Congo pour faire les légendes de métal.

Parlant de son ouvrage, Freddy Tsimba a signalé que sa source d’inspiration pour toutes ses œuvres, c’est tout ce qui l’entoure, y compris sa vie. Mais ce qui l’accroche et le choque le plus, c’est la souffrance. Surtout celle qui est engendrée par les différentes guerres à répétition que connait son pays. Raison pour laquelle, il utilise des objets qui ont servi à produire ce tourment (les machettes, cartouches des balles réelles, les douilles,…) pour réaliser ses œuvres (statuts) afin d’interpeller les politiques, qui en sont les acteurs directs.

De son coté, l’écrivain Vincent Lombumé, a souligné qu’ils ont porté le choix sur le titre « Légendes et Saisons de Métal », juste pour redonner espoir à tous ceux qui ont connu et connaissent des tourments dans tous les coins et recoins de la République Démocratique du Congo et partout à travers le monde.

Et il à utilisé la métaphore dans cet ouvrage, car cette figure de style fait une liaison entre la chair et le mental. Encore précise-t-il, parce qu’elle existe dans la culture congolaise, mais non pas comme une figure de style plutôt comme une vérité existentielle.

Il sied de signaler que, l’œuvre de l’artiste plasticien congolais Freddy Tsimba « au delà de l’espoir », réalisée à l’aide des armes à feu, sera exposé à Bruxelles, à l’occasion de la célébration du dixième anniversaire du jumelage de la commune d’Ixelles de la ville de Bruxelles en Belgique, et celle de la commune de Matete à Kinshasa, du 24 au 26 Mai de cette année.

L’artiste sculpteur Freddy Tsimba envisage, dans les prochains jours, réaliser une œuvre (statut) de grandeur nature dans son quartier d’origine Matonge dans la commune de Kalamu, mais il est buté à un problème d’espace. Il a profité de cette occasion pour lancer un appel aux autorités pour lui trouver un espace pouvant lui servir de placer son œuvre.

Arsène Risasi/ stagiaire

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire