Nouveaux accrochages entre pygmées et bantous Nyunzu, bilan deux morts

Deux personnes sont mortes et quinze autres grièvement blessées, jeudi 15 septembre, dans de nouveaux accrochages entre pygmées et bantous, au quartier Tchanga-Tchanga, en territoire de Nyunzu (Tanganyika).

Ces affrontements sont dus aux nouveaux conflits ethniques éclatés depuis un mois entre ces deux communautés.

Selon des sources concordantes, ces combats ont atteint les localités proches du chef-lieu de Nyunzu.

Les personnes blessées dans ces combats sont admises à l’Hôpital général de référence de Nyunzu.

Les autorités administratives locales confirment ces affrontements dans la localité de Muhuya, située à environ 15 km du chef-lieu de Nyunzu.

De son côté, l’administrateur de territoire de Nyunzu, Pierre Mukamba Kaseya, a plutôt avancé le bilan d’un seul mort à l’issue de ces affrontements.

Ces conflits ethniques s’intensifient une semaine après le passage du vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur à Nyunzu. Evariste Boshab avait invité les deux communautés à vivre dans la cohabitation pacifique.

Il y a une semaine, plus de deux mille bantous avaient abandonné leurs habitations à la suite du conflit ethnique qui les oppose aux pygmées, à Nyunzu (Tanganyika). Ces déplacés affluaient vers la localité de Kabalo.


RO

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire