Des rebelles sud-soudanais en RDC

La mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (Monusco) déclare avoir évacué plus de 100 rebelles du Sud du Soudan dans ses centres de santé.

Les combattants évacués doivent recevoir un traitement médical dans les établissements de santé de la Monusco.

Les rebelles fidèles à Riek Machar étaient en très mauvais état de santé à leur arrivée en RDC, selon Stephane Dujarric, un porte-parole de la mission de l’ONU.

Blessé lors des combats de juillet dernier à Juba, la capitale du Soudan du Sud, M. Machar a été soigné en République démocratique du Congo au mois d’août.

Il s’est ensuite rendu au Soudan, où il est admis « pour des raisons purement humanitaires », selon le gouvernement soudanais.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire