Depuis 2014, la ville de Beni, dans l’Est de la RDC, est devenue martyr d’incursi