L’Ouganda va assister la RDC dans la traque des ADF-Nalu

En République démocratique du Congo, le ministre de la Défense a annoncé que les FARDC vont coopérer avec l’armée ougandaise pour neutraliser les rebelles des ADF-Nalu, qui massacrent des populations dans l’est.

L’annonce a été faite par le ministre congolais de la Défense, Crispin Atama TABE à l’issue d’une réunion de travail avec le commandement des opérations des FARDC dans la région. Selon le ministre congolais de la Défense, son pays va travailler avec l’Ouganda pour combattre efficacement la rébellion des ADF-Nalu.

Une démarche vivement saluée par Rostin Manketa, directeur exécutif de l’organisation de défense des droits humains ‘’La Voix des sans Voix’’. Depuis 1995, les rebelles musulmans opposés au président ougandais Museveni pullulent dans l’est de la RDC et sont accusés par la Mission des Nations Unies en RDC, la MONUSCO, d’être responsables d’une série de massacres ayant fait plus de 600 morts parmi les civils, rien qu’en en 2014. L’engagement de Kinshasa aux côtés des forces ougandaises pourra t-il alors mettre fin aux nombreux massacres dans l’est de la RDC? Cliquez sur l’image pour écouter l’analyse de Mahmat Hassan, politologue. Il connaît bien la région des Grands Lacs pour y avoir enseigné, à Lubumbashi notamment.

La rébellion des ADF-Nalu sévit principalement dans le Nord Kivu, fief de l’éthnie Nande. Mais certains experts redoutent que le groupe armé ouvre un nouveau foyer de troubles, qui pourrait s’appuyer sur des revendications éthniques des Nandes, qui s’estiment defavorisés par les autorités congolaises.

Ecouter

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire