30 personnes repêchées des eaux du Fleuve Congo à Kisangani

Trente personnes ont été repêchées des eaux du Fleuve Congo mardi au Beach Moteur en face de la Cathédrale Notre Dame du Très Saint Rosaire dans la commune Makiso, grâce aux gilets de sauvetage acquis par l’Association Nationale des Navigateurs Fluviaux de Kisangani (ANAFLUKIS), a appris l’ACP.

Deux pirogues assurant la traversée entre les deux rives du Fleuve Congo sont entrées en collusion suite à une fausse manœuvre de l’un des conducteurs. Selon Dieu Merci Assumani, président de cette association, les trente (30) passagers de ces deux (2) embarcations ont eu la vie sauve grâce aux gilets qu’ils portaient au moment même de l’accident.

Toute fois une dame qui a refusé de porter son gilet en la posant sur ses genoux a failli être emportée par le courant d’eau n’eut étés le secours soudain lui apporté par une équipe de sécuristes formait d’excellents nageurs de l’ANAFLUKIS.

Dieu Merci Assumani en a profité pour prodiguer des sages conseils aux clients de l’ANAFLUKIS de porter toujours cet habit de sauvetage pendant toutes les traversées sur le Fleuve Congo à Kisangani.

Rappelons que l’ANAFLUKIS venait d’acquérir, il y a quelques semaines plus de quatre cent cinquante gilets de sauvetage en vue de faire face aux multiples cas de décès par noyade enregistrés les années antérieures.ACP

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire