La Monusco accusée d’avoir tué 5 civils dans une attaque aérienne

Le gouverneur de la province du Nord-Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo, a affirmé jeudi que cinq civils avaient été tués dans une attaque héliportée menée lundi par des Casques bleus contre des rebelles.

« Je viens de recevoir une délégation » qui s’est rendue dans la région de l’attaque et elle « confirme que la Monusco [Mission des Nations unies au Congo] a pilonné un village composé essentiellement de civils », et que l’attaque a fait à « la date d’aujourd’hui cinq civils tués », a déclaré Julien Paluku, joint par téléphone de Kinshasa.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire