Julien Paluku : « Il y avait des réunions secrètes en Ouganda pour la reconstitution de l’ex-M23 mué en MCRC »

Le gouverneur du Nord-Kivu (Est de RD Congo) affirme avoir appris la tenue de « réunions en Ouganda pour la reconstitution de l’ex-M23 mué en MCRC ».

« Depuis bientôt une semaine, nous avions appris qu’il y avait des réunions secrètes en Ouganda pour la reconstitution de l’ex-M23 (qui) se serait mué en Mouvement chrétien pour la reconstruction du Congo (MCRC). C’est le nouveau nom qu’on veut donner à ce mouvement rebelle », a-t-il déclaré à Radio Okapi.

« Et nous nous interrogeons si la présence de l’armée rwandaise sur le sol congolais ne constitue pas une diversion pour permettre à ce mouvement de nous infiltrer lorsque nous aurons tous l’attention focalisée sur cette incursion», a-t-il ajouté.

Les FARDC déployées à la frontière avec le Rwanda et l’Ouganda

S’agissant de l’incursion d’une centaine de militaires rwandais dans le parc des Virunga, Julien Paluku a annoncé le déploiement des Forces armées de la RDC pour sécuriser les frontières avec le Rwanda et l’Ouganda.

«Parmi les mesures prises il y a notamment la sécurisation de nos frontières, parce que depuis bientôt une semaine, nous avions appris qu’il y avait des réunions secrètes en Ouganda pour la reconstitution de l’ex-M23», a affirmé le gouverneur du Nord-Kivu.

Par ailleurs, a-t-il entrevu, « il peut y avoir des forces négatives qui pourraient éventuellement profiter de ces genres de climat de tension pour entrer au Rwanda et amener ce pays à dire qu’il a reçu des FDLR qui sont entrés chez nous et usons du droit de poursuites ».

Toutefois, a rassuré le gouverneur du Nord-Kivu, « cette situation ne va pas perturber les élections et le processus de développement de la province ».

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire