Présidentielle 2018: Sortie officielle de la plateforme ” NOGEC et Alliés”

 

La Nouvelle Génération pour l’Emergence du Congo, NOGEC et ses alliés se sont regroupés au sein d’une plateforme politique dénommée “Nogec et Alliés”. C’était à l’hôtel Vénus à Kinshasa où cette cérémonie a eu lieu, en présence de plusieurs hommes politiques dont Joseph Olengankoy, président du Conseil National de Suivi de l’Accord et président du Conseil des sages du Rassemblement aile Kasavubu et des participants des différents partis politiques qui composent la plateforme.

Le président de la plateforme NOGEC et Alliés et président du NOGEC, Constant Mutamba, à fait savoir que sa plateforme a pour objectif de gagner les élections à tous les niveaux afin de conquérir le pouvoir à tous les niveaux et rajeunir la classe politique congolaise.

“Notre objectif est gagner les élections à tous les niveaux. Pour ce, nous allons aligner 500 candidats à tous les niveaux. Je demande donc à tous les jeunes de nous ralier”, a déclaré Me Constant Mutamba. Il a, par ailleurs fait savoir que les candidats de sa plateforme aux élections prochaines seront des nouveaux venus en politique.

“Nous aurons des renouvelés politiques, des gens venant des différentes couches sociales et qui n’ont jamais participé à la politique”. Car, a-t-il poursuivi, il faut rompre avec la vielle classe politique au profit de la nouvelle.

L’actualité sur la machine à voter oblige, le président de NOGEC et Alliés déclaré que le plus important est qu’il ait des élections cette année. À la CÉNI de ramener la confiance aux parties prenantes.

Présent à cette cérémonie, Joseph Olengankoy, en sa qualité du Président du Conseil des Sages du Rassop/Kasavubu, plateforme à laquelle appartient NOGEC et Alliés, a félicité la jeunesse de NOGEC pour cette lancée politique. Il leur a, ensuite demander de se préparer en conséquence pour gagner les élections à venir.

Le regroupement politique “NOGEC et Alliés” est composé de neuf parties politiques et plus d’une centaine d’organisations de la société civile. Dans les jours avenirs, la plateforme se verra doter d’un bureau politique.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire