La MONUSCO appelle les Congolais à lui faire confiance

Les Congolais peuvent encore faire confiance et espérer à la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO) pour la mise en œuvre de l’accord du 31 décembre 2016, a indiqué mercredi à Kinshasa, Florence Marchal, porte-parole ai de la mission onusienne, au cours de la conférence de presse hebdomadaire des Nations Unies.

Elle a précisé, à cet effet, que la CENI ayant déjà rendu public, le 30 novembre dernier, le calendrier électoral, la mission de l’ONU a déjà  exprimé sa position et est décidée à soutenir le processus électoral en vue d’une transition apaisée. Le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies en RDC, Maman Sidikou, continue sa mission de bons offices pour baliser le chemin des élections libres et apaisées.

L’année 2017 a été certes difficile avec l’aggravation de la situation d’insécurité, politique, humanitaire, marquée par la mort des asques bleus à Béni, des experts des Nations Unies,  des milliers des déplacés  et d’autres souffrances, la malnutrition, cependant, les agences  du système de l’ONU et la MONUSCO ont été aux côtés des populations congolaise afin d’apporter le soutien et le réconfort, a fait valoir Florence Marchal.

1 Commentaire

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire

  • ONU MONUSCO comme Le disait Le premier ministre Israélien c’est des maisons des mensonges.arretez d’emmerder les peuples congolais on en a marre de vous retourner chacun dans vos pays