Les maisons d’habitation et édifices publics inondés par les eaux des pluies à Kinshasa

La pluie qui s’est abattue jeudi matin à Kinshasa, a inondé plusieurs artères, les maisons d’habitation et des édifices publics. Toutes les rivières traversant la ville ont débordé leurs lits pour se frayer une voie à travers les habitations, avant de terminer leur course dans des maisons d’habitation, créant ainsi la désolation et provoquant aussi plusieurs dégâts.

La circulation après la pluie, était devenue difficile à cause de la présence des lacs artificiels sur la capitale. La rivière Mangungu dans la commune de Ngaliema, a débordé et inondé toute une localité emportant les articles ménagers et autres biens des  habitants. Devant l’Hôtel de ville de Kinshasa, la circulaire était sous eaux, démontrant à suffisance, l’incapacité des ouvrages d’assainissement à contenir les eaux des pluies.

Les quartiers Kimbangu et Yolo dans la commune de Kalamu  sont restés sous eaux, à cause des immondices qui ont empêché l’écoulement rapide des eaux des pluies.

Les routes urbaines, pour la plupart en état de délabrement avancé, sont évitées par les transporteurs qui ont tout simplement choisi de dévier le trafic vers les routes réhabilitées dans le cadre de deux programmes, à savoir cinq chantier de la République et  la révolution de la modernité.

La ville de Kinshasa dans son ensemble, souffre d’un manque criant des ouvrages d’assainissement. Ceux qui existent sont sous-dimensionnés pour drainer les eaux vers l’exutoire naturel qu’est le fleuve Congo. Le curage des rivières et des caniveaux, couplé de la sensibilisation de la population à la gestion des immondices sont nécessaires pour la gestion des eaux à travers la ville, indique-t-on.

ACP

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire