Joseph Olangi, 68 ans, à la tête, avec sa femme . Élisabeth Wosho,  de l’une des Églises pentecôtistes les plus populaires d’Afrique serait décédé ce dimanche en Afrique du sud de suite d’un maladie.

L’information, non confirmée officiellement, est annoncée par plusieurs sources proches de son église à Kinshasa et à Johannesbourg en Afrique du Sud.

A la tête du  Ministère du combat spirituel, une doctrine inspirée des enseignements de l’Américain T. L. Osborn, Joseph Olangi dit “Papa Olangi” est un prédicateur évangélique controversé de la République démocratique du Congo.