Les images présumées de la fuite de Ne Muanda

Le chef d’un mouvement politico-religieux prônant la scission d’une province de l’Ouest de la RDC s’est enfui de la prison avec une cinquantaine de personnes. 

La prison centrale de Makala à Kinshasa, en République démocratique du Congo (RDC), a été attaquée tôt mercredi matin par des miliciens d’un groupe sécessionniste politico-religieux. Ils sont parvenus à faire évader leur chef et une cinquantaine de personnes, selon le gouvernement congolais.

« Les adeptes de Bundu Dia Kongo ont attaqué dès l’aube la prison de Makala, faisant évader une cinquantaine de prisonniers dont leur gourou, Ne Muanda Nsemi. La police poursuit les assaillants« , a déclaré le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende.

Les photos présumées de son évasion

1 Commentaire

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire