Type to search

La une

Etrange interventions de Lumbi et Kabund à l’exclusion de Lisanga

Share

Annoncée par la député Henriette Wamu, cette « auto-exclusion » de Jean-Pierre Lisanga, jusque-là coordonnateur de la plateforme Coalition des  Alliés de Tshisekedi (CAT), membre du Rassemblement du duo Tshisekedi-Lumbi, s’est faite au siège de l’UDPS à Limete, et en présence de Pierre Lumbi et Jean-Marc Kabund.

Plus étrange, la presse a dû patienter que les deux hommes se concertent pendant un long moment, avant que la député Wamu, seule représentante, d’une coalition composée pourtant de plusieurs partis, ne lisent la déclaration.

Le Secrétaire général  de l’UDPS ou encore le président du Conseil des sages du Rassemblement, Pierre Lumbi n’ont pas voulu répondre aux questions de Direct.cd à ce sujet.

La Coalition des Alliés d’Etienne Tshisekedi annonce vendredi 14 avril ce qu’elle qualifie d’auto-exclusion de Jean-Pierre Lisanganga Bonganga, jusque-là coordonnateur de cette plateforme membre du Rassemblement aile Félix Tshisekedi.

« La Coalition des Alliés de feu Étienne Tshisekedi dénonce avec poigne les déclarations perfides de Monsieur Lisanga Bonganga faisant croire qu’il existerait au sein du Rassemblement deux courants« , dit un communiqué  lu par la député Henriette Wamu devant la presse à Kinshasa.

En effet, l’opposant Jean-Lisanga a créé jeudi un nouveau mouvement dénommé « Courant Tshisekediste ». Selon ce lui, la nouvelle structure a pour objectif de stopper la montée de ceux qu’il appelle « des Katumbisites », en référence à l’opposant Moïse Katumbi, qu’il accuse de vouloir imposer sa candidature à la Présidentielle à tout le Rassemblement.

« La Coalition des Alliés d’Etienne Tshisekedi, CAT en sigle, a annoncé officiellement la création d’un courant tshisekediste au sein du Rassemblement pour perpétuer la vision, les valeurs que le Président Tshisekedi a toujours incarné, en vue de faire un contrepoids à la tendance hégémoniste des Katumbistes », fait savoir Jean-Pierre Lisanga dans un communiqué publié le 13 avril à Kinshasa.

« Nous prenons acte du nouveau choix politique fait par Monsieur Lisanga Bonganga, constatant de ce fait son auto-exclusion de la CAT et donc du Rassemblement. A cet effet, il ne peut plus engage et parler au nom de la Coalition des Alliés de Tshisekedi » conclut le communique de la député Wamu.

2 Comments

  1. pierre Luvefu Avr 16, 2017

    Jusqu’ou ira l’auto destruction de l’UDPS et du Rassemblement: c’est trop facile d’accuser la Majorité Présidentielle de débauchage ……:UDPS et le Rassemblement; bande des inconscients???bande des égoistes ou des nationalistes-patriotes???
    Qui sauvera la RDC??? La CENCO a échoué avec une cote unanime de 98% et l’autorité morale de la Majorité a reussi avec une cote internationale et nationale de 2%!
    Peuple Congolais, a quand notre Paques politique ? A quuand notre ressurection politique? Nous sommes tous des ,complices des collabos de Satan, nous sommes tous des Judas en vendant le pays pour des postes politiques,
    Nous continuons à esperer la venue d’un messie pour transformer la pollution spirituelle des acteurs politiques en véritable amour de la Nation

    Répondre
  2. raji Avr 19, 2017

    ce n’est pas étonnant d’écouter encore aujourd’hui ce monsieur LISANGA BONGANGA de prendre une voie contraire .ça fait une année que j’avertissais le danger de prendre ces microbes politiciens dont je citais leurs noms.

    nos frères de l’EQUATEUR qui font la politique ,nous déçoivent sauf peut-être ALBERT MOLEKA qui a une personnalité,moins aussi EWANGA;.

    Répondre

Laisser un commentaire