Peu avant son adresse à la nation, devant l’Assemblée nationale et le Sénat réunis en congrès, Joseph Kabila s’est résolu à échanger avec tous les délégués ayant pris part aux discussions directes du Centre interdiocesain sous les bons offices de la CENCO. Ces audiences de deux jours, lundi 3 et mardi 4 avril 2017, font suite au rapport final des négociations politiques fait par les évêques au Chef de l’État, indique un communiqué de la présidence de la présidence.

Le Rassemblement n’y voit aucun inconvénient. Delly sessanga, coordonnateur de l’AR précise qu’il n’ont pas encore reçu d’invitation. Pour lui, quand ils l’auront, le Rassemblement appréciera la suite à y réserver. Qu’à cela ne tienne, ils sont prêts à rencontrer Joseph Kabila.

Si le président de la république intervient ici comme une des autorités morales de la MP, une des composantes au dialogue, sur les deux éléments du blocage, nous sommes prêts à le rencontrer“, a-t-il dit à Top Congo FM.

Pour le président de l’Envol, cette rencontre doit aboutir à la finalisation de l’arrangement particulier, gage de la mise oeuvre de l’accord de la Saint-Sylvestre.