La CPI confirme la plainte contre le président Josep Kabila

La Cour Pénale Internationale (CPI), par le canal de son bureau représentation à Kinshasa, a confirmé l’existence d’une communication «requête» déposée par l’association pour la promotion de la democratie et du développement, “APRODEC” en sigle, contre le président de la RRDC, Joseph Kabila.

Accusé comme auteur moral des exactions de services de sécurité, le chef de l’Etat congolais est poursuit torture, meurtre, et massacres à répétition exécutés par ses services d’après le dossier de la plainte. La représentation de la CPI à Kinshasa signale que la Cour est en train d’analyser cette communication avant d’étudier la possibilité ou pas d’ouvrir les enquêtes.

«Le président Joseph Kabila n’est pas encore poursuivi par la cour pénale internationale», martele Me Patrick Tshibuyi Wa Tshibuyi Chargé de sensibilisation auprès de la CPI.

Toute fois, la démarche amenée par l’association pour la promotion de la democratie et du développement rentre dans le cadre normal du fonctionnement de la CPI qui autorise à chaque individu ou groupe d’individus de la saisir pour de faits graves qui n’ont jamais trouvé des solutions avec la justice locale, a renchéri Me Tshibuyi.

9 Commentaires

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire

  • Les congolais ne devraient pas encourager ces démarches initiées par des ONG qui travaillent au bénéfice de l’impérialisme. Il faut un peu d’égard, de la reconnaissance pour les gens qui acceptent de servir la nation. On ne peut pas placer dans l’arène de l’incertitude, de la peur du lendemain les gens qui ont rendu des services aussi loyaux à la nation. La CPI si elle remplissait la fonction de la Justice, les Etats-Unis en auraient été membre. Je suggère que la RDC s’en retire. Tel est d’ailleurs le vœu de tous les pays africains jaloux de leur indépendance.

    • Mr. Pascal Tshibamb, apparemment vous êtes hors situation du pays. C’est bel et bien le rôle de la CPI qui est le maître d’oeuvre de la justice internationale. A votre rappel, Mr. Jean Pierre Bemba fait la prison à cause de sa participation en tant que autorité des soldats qui sont allés apporter assistance à un président en fonction et par mauvais comportant, il en subit des conséquences et MR. Joseph Kabila n’est pas un « dieu » pour passer outre les normes de la justice internationale, étant donné c’est lui qui est à la tête de tous les services de sécurités. Savez vous au moins combien y a t il des fausses communes en RDC? Et ces citoyens qui ont été massacrés, qui au coup de machettes, qui au fusil et pour le cas de viol n’en parlons pas et vous vous dites que la CPI ne remplissait pas son rôle? J’aimerai bien savoir quelle attitude et tête auriez vous le jour où votre propre fille sera violée, votre femme éventrée à coup de couteau et votre mère si vous en avez une, écartelé et tuée? Ne soyez pas Kabiliste soyez plutôt Congolais simplement.

    • Veuillez vous renseigner sur les origines des responsables de cette association. L’APRODEC est une association purement congolaise qui milite pour l’instauration de l’état de droit dans notre pays.
      J’appelle tous les fils et toutes les filles du pays à soutenir massivement toute initiative ayant pour objectifs la défense des droits et libertés des Rdcongolais et la promotion d’un état démocratique.

    • LA CPI existence pour des dorigeants quipudes comme kabila et sa bande,
      C east hohonteux que tu defense led assassins,
      Bundu diakongo, Kananga et sea environs , beni, goma butembo, Kinshasa 16 janvier, Kinshasa 19 sept et DEC 2016 autant de massacre de congolais impuni don’t l auteur established maitre de LA justice congolais, c east vraiment absourde de voir qu I’ll des congolais qui soutiennent ces barbaries.suis vraiment desoler de lire yes propos a proposed une RDC bananiere

  • La CPI doivent lancer un mandat d’arret contre Joseph Kabila immediatement, Cet imposteur rwandais nous tue tous le jours, c’est comme si la RDC devient sa propriete privee, ça devient impossible d’y vivre. La misere est souffrance n’en parlons même pas. Kabila nous tue a petit feu.

  • Distraction pure et simple car la CPI ne montre pas des signes évidents de s’occuper de ce dossier. C’est pratiquement ce qui se passe à l’échelle de la RDC avec le fameux PGR contre tous les gotha du pays. Heureusement que les lois de Dieu sont impartiales et elles agiront le moment venu.

  • La CPI ne peut intervenir que lorsque les juridictions de l’état membre sont incapables de rendre justice, ceci m’amène à affirmer que la démarche du procureur est encourageant car trop d’affaires restées sans réponse depuis plusieurs années en RDC. Nul n’est au dessus des lois.