Kabila contredit la Majorité Présidentielle en encourageant la CENCO à poursuivre sa médiation

Alors que la majorité présidentielle  réagissant sur le communique de la CENCO a qualifié cette la mission d’échec, ce lundi 5 décembre, le président de la République Démocratique du Congo Joseph Kabila a reçu les évêques catholiques au palais de la nation. Il était question pour la CENCO (conférence épiscopale nationale du Congo) de déposer auprès du chef de l’État le Rapport de la mission de bons offices qu’ils menaient entre la Majorité présidentielle et le Rassemblement dirigé par le président de l’UDPS Étienne Tshisekedi.

Étaient présents à l’audience que le président a accordé à la délégation de la CENCO conduite par l’archevêque de Kisangani Marcel Utembi, le président de la chambre basse du parlement et Secrétaire général de la Majorité présidentielle Aubin MINAKU et le directeur de cabinet de Joseph Kabila, Néhémie Mwilanya.

En recevant le Rapport de la CENCO, le président Kabila a encouragé les évêques catholiques à poursuivre leur mission de bons offices. Cela sonne comme un désaveu car sa famille politique, la Majorité présidentielle, avait dans une déclaration faite le week-end dernier à Kinshasa dit prendre acte de l’échec de la mission de bons offices de la CENCO. Dans son Rapport la CENCO avait fait état de 6 points de divergences entre la Majorité présidentielle et le Rassemblement ainsi que le MLC et ses Alliés. Pour les surmonter, les catholiques avaient appelé au sens de responsabilité et de patriotisme des uns et des autres pour éviter le chaos. Pour cela, la CENCO avait préconisé des négociations directes entre signataires de l’Accord du 18 octobre et non-signataires. Une rencontre au sommet entre Kabila et Tshisekedi est vivement souhaitée.

Joseph Kazadi

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire