RDC: L’accord politique du dialogue violé ?

À 21 jours de la clôture du dialogue national, l’accord prévoyait la mise en place d’un gouvernement de transition avec un premier ministre issu de l’opposition ayant pris part à ces assises. Pour Alexis Ntambwe Mwamba, ministre Congolais de la justice l’accord sera intégralement respecté et la mise en place de ce gouvernement est imminente. Pour Vital Kamerhe, co-moderateur de l’opposition Congolaise à ce dialogue, « on ne peut pas demander au président Kabila d’appliquer un accord dont il n’avait pas connaissance »

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire