Type to search

Actualité La une

La France menace des sanctions contre Kabila

Share

Dans un entretien accordé lundi à TV5 Monde sur la décision récente des Etats-Unis de prendre ces sanctions, le ministre français des affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, a fait savoir que l’Héxagone n’exclut pas la possibilité de faire suite. «S’il faut en passer par les sanctions, on passera par les sanctions» a t-il laché.

Ces mesures visent à mettre pression sur le président Kabila et son entourage à respecter la constitution qui interdit au président congolais de briguer plus de deux mandats de 5 ans. Le régime de Kinshasa est accusé de vouloir maintenir Kabila au pouvoir au délà du 20 décembre prochain, date à laquelle prend fin son deuxième mandat. A Moins de 3 mois, aucune date n’est encore fixée pour les élections. Un projet remis aux participants au dialogue par la Commission électorale projette la tenue des scrutins pour au plus tôt décembre 2018.

Le chef de la diplomatie française a toutefois voulu privilegier la voie de « la raison » en exhortant les responsables congolais de respecter la Constitution. « J’en appelle à la raison. Ceux qui sont au pouvoir aujourd’hui doivent prendre leurs responsabilités».

5 Comments

  1. Bakongo Mabia bienvenu Oct 20, 2016

    Comment peut on faire pour que ces occupent quitte le congo vous avez des idées et vous les avez installé au Congo pour les faire sortir vous avez comment euyez pitié svp

    Répondre
    1. Bakongo Mabia bienvenu Oct 20, 2016

      Merci

  2. johnny Oct 20, 2016

    Que les français ne se melent dans notre affaire(mind your buiness) et qu’ils n’oublient jamais que ce sont eux qui sont à la base de génocides que la rdc est victime

    Répondre
  3. jcmpky Oct 21, 2016

    Nous croyons que la France est de bonne foi pour les congolais. Que ceux qui gouvernent n’utilisent pas des arguments littéraires pour répliquer seulement là où ils devraient se taire. L’Ambassadeur Atundu est trop arrogant pour rien comme il a les médias congolais à sa merci. Aujourd’hui c’est lui, hier c’était Sakombi dont il connait le sort!

    Répondre
  4. MATATA PONYO MAPON Oct 31, 2016

    veuillez sanctionner Kabila, il a bien voulu tué la démocratie et installer la dictature en RDC

    Répondre

Laisser un commentaire