Dialogue: la contre-attaque d’Etienne Tshisekedi!

Les opposants du Rassemblement ont annoncé samedi leur refus de participer aux travaux préparatoires du « dialogue national », convoqués mardi par le facilitateur de l’Union africaine (UA).

Pour cette coalition d’opposants dirigée par Etienne Tshisekedi, la décision du facilitateur Edem Kodjo de convoquer pour le mardi 23 le début des travaux du comité préparatoire est  « une provocation ».  Elle « demande à l’ensemble (du) peuple de se mobiliser comme un seul homme en vue de faire échec à cette énième forfaiture en observant une journée morte ce mardi 23 août« .

Pour les opposants, le facilitateur et ses « complices » seront tenus pour « responsables » des conséquences de l' »entêtement (du facilitateur, ndlr) à vouloir à tout prix accorder un troisième mandat (au président Joseph) Kabila en violation de la Constitution« .

« Ce comité n’engage que la personne de Kodjo qui est en plein forcing », a réagi samedi auprès de l’AFP Joseph Olenghankoy, l’un des responsables du « Rassemblement ».

Le facilitateur, l’ex-Premier ministre togolais Edem Kodjo, avait « convié » les délégués mandatés par les organisations politiques et la société civile à prendre part aux travaux du comité préparatoire du « dialogue national » mardi, selon un communiqué diffusé plus tôt samedi.

Le communiqué du Rassemblement.

Com Ras 1

Com Ras 2

2 Commentaires

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire

  • De quoi le Rassemblement a-t-il peur , s’ils veulent decrisper la situation , ils peuvent aller au dialogue et se faire entendre . Eden Kodjo leur imposera-t-il son schema ou ses idees au cours du dialogue ?Nous voulons respecter la Constitution , oui ! Nous voulons les elections apaisees et credibles , oui ! Nous voulons faire participer tous les elligibles, electeurs , oui ! La situatio telle qu’elle se presente maintenant permettra l’organisation des elections dans le delai constitutionel mais qui ne sera pas credible . Tous le potentiel electorat doit effectivement jouir de leur droit comme le stipule la constitution , devant cette impasse il faut donc dialoguer. Khamere , qualifier le comme vous voulez , il l’a compris , il est realiste et visionnaire.

    • Docteur en médecine je pense. trouvez-vous que l’attitude du facilitateur est vraiment correcte? Rassure t-il tout le monde? Pourquoi la libération des prisonniers politiques pose problème? Cette façon de proceder est elle correcte? Il laisse l’impression de vouloir nous apprendre à être ce que nous sommes c’est à dire des congolais. Lui qui a échoué au BURUNDI voisin est il en mesure de réussir au CONGO? Si KHAMERE est le grand visionnaire de ce pays, allez-y avec lui , faites votre conclave de la MP un point et un trait…