Exclusif — Le jour où Koffi Olomide « a battu un de ses danseurs et un photojournaliste » à Lusaka

DIRECT.CD — Ces révélations sont faites par Njoya Tembo, président de l’Association des musiciens zambiens, qui a demandé et obtenu l’annulation d’une tournée de Koffi Olomide dans son pays. 

Koffi Olomide continu de faire parler de lui. Après son expulsion du Kenya où il s’est fait remarquer pour avoir frappé une de ses danseuses, c’est en Zambie que la polémique atterrit.

Effet, cédant à la pression du public, l’Association des musiciens zambiens a demandé et obtenu l’annulation d’une tournée de l’orchestre Quartier Latin dans son pays.

Njoya Tembo, président de cette association, fait savoir que cette annulation fait suite aux actes de Koffi Olomide à Nairobi, avant de faire une révélation plus ou moins étrange.

« C’est prouvé que Koffi est un homme violent alors que les musiciens sont généralement des ambassadeurs de paix », déclare-t-il sur le site LusakaTimes.com

« En Zambie, il a battu un de ses danseurs et un photojournaliste, Jean Mandela, à l’Hôtel Taj Pamodzi, il y a un an ou deux. », révèle-t-il, avant de conclure: « c’est une une année électorale, les zambiens ne devraient pas être soumis à toute forme de violence. Nous avons beaucoup investi dans la paix et qui ne peut être échangé pour rien – mêmepas pour un concert « , a déclaré M. Tembo.

Il a ajouté: «Dans ce contexte, Koffi doit prendre temps de gérer sa colère et ses émotions, chez lui en RD Congo. Il est triste qu’une personne que nous considérons comme un musicien modèle dans la région agresse les femmes en toute impunité. Il a prouvé être une mauvaise influence dans le passé, ainsi que dans le présent ».

 

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire