Denis Mukwege, candidat président?

DIRECT.CD — Une marche a été organisée à Bukavu durant le week-end à l’appelle du Front Citoyen 2016 et de l’association Filimbi,  avec comme point de chute, la nomination du gynécologue congolais comme « ambassadeur des citoyens », en lui remettant un flambeau forgé, un sifflet et un carton rouge. 

Médecin engagé, inflexible sur le respect de la Constitution, réclamant la tenue de l’élection présidentielle le 27 novembre et plaide pour une « alternancedémocratique », Denis Mukwege vient de franchir un cap depuis ce week-end en devenant  « ambassadeur des citoyens », consacré à l’issue d’une marche à Bukavu.  

Dans une interview accordée ce lundi au journal français Le Monde, le « réparateur des femmes » accepte cette nomination.

« C’est une tâche lourde, avec toutes les difficultés que les jeunes rencontrent aujourd’hui en RDC. Je dois porter leur cause qui est juste. Car cette jeunesse veut se battre, trouver des solutions, s’engager pour le pays. Et je n’ai d’autre choix que m’engager à leurs côtés pour construire l’avenir de cette jeunesse congolaise. », a-t-il déclaré.

Le gynécologue de 61 ans nuance toutefois son entrée en politique.

« C’est d’abord une action citoyenne. Ce n’est pas de la politique, c’est participer à la gestion de la nation en fédérant des organisations de la société civile dans l’espoir d’établir une feuille de route qui sera ensuite soumise au pouvoir comme à l’opposition », a-t-il fait savoir.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire