Urgent — Les opposants récusent Kodjo, la tenue du Dialogue incertaine!

DIRECT.CD — Alors qu’Edem Kodjo, le facilitateur désigné par l’Union africaine (UA), annonçait les travaux préparatoires du dialogue national convoqué par le président Joseph Kabila pour le 30 juillet prochain, les opposants annoncent récuser ce dernier. 

Samedi, Edem Kodjo a déclaré, lors d’une rencontre avec la presse, être convaincu que toutes les parties congolaises étaient désormais » dans les bonnes conditions pour aller au dialogue proprement dit ».

« Le 30 juillet, nous lancerons les travaux du comité préparatoire » au dialogue national en RDC, a déclaré l’ancien Premier ministre togolais Edem Kodjo à la presse à Kinshasa.

Le comité a pour mission de « préparer l’ordre du jour du dialogue », élaborer « un règlement intérieur du dialogue qui va suivre [et] résoudre toutes les questions logistiques et matérielles » liées à son organisation, a-t-il indiqué, sans préciser le lieu où se tiendront ces travaux prévus pour une semaine au maximum.

« Tout le monde est maintenant dans les bonnes dispositions pour aller au dialogue proprement dit » qui durera entre deux et trois semaines, a estimé M. Kodjo.

Mais les nouvelles venant du Rassemblement, plateforme d’opposition réunit derrière Etienne Tshisekedi viennent de jetter un énorme froid sur ledit dialogue.

Dans un communiqué parvenu à Direct.cd,  le Rassemblement regrette le fait que le facilitateur désigné par l’Union africaine ait « annoncé le début des travaux préparatoires du dialogue national alors que les préalables posés lors du conclave de Genval n’ont pas trouvé satisfaction ».

De ce fait, les opposants annoncent « recuser Edem Kodjo. »

CoJcuuEXgAA1gde

CoJcuvEWIAAwkNS

 

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire