DIRECT.CD — C’est ce qu’affirme en substance  le Porte-Porole de la Majorité Présidentielle en réponse aux propos du président Joseph Kabila, le vendredi dernier à Kalemie, où ce dernier promettait la tenue des élections en République démocratique du Congo. 
« Depuis la route de l’aéroport, j’entends les gens demander à ce que je reste au pouvoir. Mais vous devez savoir que nous sommes en démocratie, ce qui signifie que nous organiserons des élections », a déclaré le Président Joseph Kabila, alors que depuis plusieurs jours, toute la province du Tanganyika est parée d’affiches de propagande en faveur du maintien du président de la République au-delà de son deuxième et dernier mandat.

Des déclarations qui n’ont pas tardé à être suivie d’un lot de commentaires et réactions surtout  au sein de la Majorité Présidentielle dont quelques cadres n’ont pas hésité à affirmer clairement leur souhait de voir le Président briguer un troisième mandat, pourtant interdit par la constitution.

Au micro de Radio Okapi à Kinshasa, le porte-parole de ce parti, André Atundu Liongo, affirme que le président n’est pas “compétent pour organiser les élections”.

«Le chef de l’Etat n’a fait que rappeler les dispositions prises par la Ceni. Il n’est pas compétent pour organiser les élections. Il a raison de demander au peuple de ne pas être distrait par les rumeurs de toute sorte, à savoir : qu’il n’y aura pas d’élections, il y aura une transition ; il leur dit : « suivons le processus électoral», a indiqué  M.  Atundu.

Pour lui,  ce discours de Joseph Kabila vient mettre fin aux rumeurs véhiculées par les acteurs politiques.

«C’est un appel au respect de notre démocratie, à savoir que nous devons respecter la constitution en  toute circonstance et dans toutes ses dispositions», commente le porte-parole de la MP.

Avec Radio Okapi