Une résolution de la chambre des représentants aux USA est en voie d’être adoptée pour sanctionner le régime de monsieur Joseph Kabila suite à ses intentions visibles de se maintenir au pouvoir en violation de la constitution.

Il s’agit de la résolution   H. RES. 780

Instiguant le respect de la constitution de la République démocratique
République du Congo dans la transition démocratique du pouvoir en 2016.

fortement motivée, on peut y lire ceci (traduction libre)

« (1) En vertu du décret exécutif 13413, comme amende par le décret 13671, en coordination dans la mesure du possible, avec ses partenaires africains et européens, les États-Unis doivent imposer des sanctions sur les autorités du gouvernement qui bloquent le progrès vers une transition pacifique à travers des élections crédibles dans le respect de la volonté des congolais ;

« Les sanctions devraient cibler les principales figures dans le régime de Kabila pour les refus de visa et le gel des avoirs à cause des actions qui « handicapent les processus ou les institutions démocratiques. »’ ;

Il est un fait, le régime de Joseph Kabila va inexorablement vers sa fin. Depuis trois ans, toutes ses tentatives pour se cramponner au pouvoir tournent en eau de boudin. Les « fidèles » les plus malins quittent un à un le bateau en perdition.

Le drame des dictateurs, c’est que même la veille du jour où ils seront mis dehors, ils espèrent toujours rebondir pour rester au pouvoir.

Ci-dessous, le document officiel