Katumbi serait impliqué dans une nouvelle affaire de « spoliation ».

DIRECT.CD — L’opposant congolais Moïse Katumbi, candidat déclaré à la présidentielle qui séjourne en Europe, officiellement pour se faire soigner, serait de nouveau poursuivie par la justice congolaise pour une affaire de spoliation.

En effet, selon Télé50, Moise Katumbi est convoqué en citation directe le 20 juin au Parquet Général de Lubumbashi dans une affaire privée de spoliation et vente illicite des biens d’un sujet grecque.

La chaîne de télévision congolaise, réputée proche du pouvoir, n’a pas donné plus de détails.

Nos tentatives pour joindre Moïse Katumbi sont restées sans réponse.

Télé50 était déjà à la base des révélations sur l’affaire du recrutement de mercenaires ayant conduit à l’inculpation de Moïse Katumbi pour « atteinte à la sureté de l’Etat », et dont le procès pourra bientôt s’ouvrir.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire