Direct.cd — La Banque Centrale du Congo (BCC) vient de porter plainte contre sept des Administrateurs de la Banque Internationale pour l’Afrique au Congo (BIAC) pour « violation » des lois relatives « à l’activité et au contrôle des Etablissements de Crédit ».

Dans une correspondance adressée principalement au Procureur Général de la République, le 31 mai dernier, et dont Direct.cd s’est procuré une copie, Déogratias Mutombo, gouverneur de la BCC, porte plainte contre :

  • Monsieur Charles Sanlaville,
  • Monsieur Elwyn Blatner,
  • Monsieur Michel Losembe
  • Monsieur Melotte Robert
  • Monsieur Michael Blatner
  • Monsieur Blaise Mbashi
  • Et Monsieur Edouard Mbambu.

 

Le Gouverneur de la BCC, qui a pris le contrôle de la BIAC, déclarée de ce fait en faillite, reproche à ces derniers des « actes de mégestation », ayant suscité, selon lui, la banqueroute de cette banque.
13340679_10153693589053295_287332953_o

13389258_10153693589028295_1051128_o

Pour l’heure, aucune réaction officielle n’a été recueillie du côte du Procureur Général de la République, Kabange Numbi.

La BIAC, considérée comme la troisième Banque de la RDC, est tombée en difficulté depuis fin mars dernier, avec comme problème principale les difficultés des liquidités, poussant ainsi un bon nombre de petits épargnants à se ruer vers les guichets de la banque pour retirer leur argent.

Dans un communiqué publié mercredi 1er juin par le gouverneur de la BCC, Déogratias Mutombo, annonce qu’un comité d’administration provisoire est mis en place avec pour mission de redresser la BIAC dans 3 mois.