CAN 2017: La préparation tronquée des Léopards

Entre désistements en série et annulation du match amical contre l’Egypte, la RD Congo ne prépare pas son déplacement à Madagascar pour le compte des éliminatoires de la CAN 2017 dans des conditions optimales. Plusieurs éléments du TP Mazembe ont par exemple été dans l’incapacité d’obtenir leurs visas

En déplacement à Madagascar le 3 juin prochain à l’occasion de l’avant-dernière journée des éliminatoires de la CAN 2017, la RD Congo n’aborde pas ce rendez-vous important dans les meilleures conditions. D’abord parce que le sélectionneur Florent Ibenge a dû composer avec un groupe largement remanié pour le stage débuté samedi en Italie.

Pour des motifs très divers, 10 des 31 joueurs qui avaient été sélectionnés n’ont pas été en mesure de répondre à l’appel des Léopards pour le match amical contre la Roumanie. Plusieurs éléments du TP Mazembe ont par exemple été dans l’incapacité d’obtenir leurs visas. Wilson Kamavuaka s’est quant à lui blessé, tandis que le Messin Yeni Ngbakoto s’est finalement désisté pour ce stage, selon la Fédération. La raison de l’absence de Youssuf Mulumbu n’a pas été communiquée. Face à ces désistements, trois joueurs ont été appelés en renfort : Nfuko, Bukia et Botaka.

Ibenge : « C’est bien dommage« 

Une situation qui agace Ibenge. « C’est bien dommage que je ne puisse disposer de tous mes convoqués car cela n’a pas été facile de contacter tout le monde, cette fois-ci. Mais, il y avait des engagements à honorer et nous devrions nous contenter des joueurs disponibles que nous aurons sous la main« , a regretté le technicien dans des propos rapportés parLéopardsfoot.com.

Pour ne rien arranger, le deuxième match amical au programme, face à l’Egypte le 30 mai, a tout simplement été annulé par les Pharaons, laissant un trou dans l’agenda des Congolais.  Malgré tout, les Léopards ont fait un match nul mercredi entre contre la Roumanie à Come en Italie. Les deux formations se sont séparées sur un score d’un but partout.

Si les deux équipes démarrent bien la rencontre, c’est la Roumanie qui va trouver en première l’ouverture du score par Nicolae Stanciu à la 27è minute. Avec d’autres occasions, les Européens manquent d’aggraver le sore jusqu’à la pause.

Au retour des vestiaires, les hommes de Florent Ibenge tentent de revenir au score. Ils n’y arriveront qu’en fin de match quand Jérémie Bokila trompe le gardien Pantilimon.

 

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire