Le corps de Papa Wemba rapatrié jeudi à Kinshasa

La dépouille du roi de la rumba congolaise, Papa Wemba, décédé dimanche à Abidjan sera rapatriée jeudi à Kinshasa, où des funérailles de deux jours seront organisées en fin de semaine, a rapporté mardi l’agence congolaise de presse (ACP, officielle), reçue mardi à Bruxelles.

Artiste africain emblématique et haut en couleur, légende de la musique congolaise, Papa Wemba – de son vrai nom Jules Hungu Wembadio Pene Kikumba – est mort sur scène dimanche au petit matin, après s’être effondré en plein concert à Abidjan, où il participait au Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (Femua). Il était âgé de 66 ans.

Une délégation composée de six personnes, dont la veuve du chanteur, Marie Rose dit maman Amazone, et le gouverneur de sa région natale de Sankuru (centre de la République démocratique du Congo), le Pr Ulungu Lukata Berthold, est arrivée en milieu de journée à Abidjan en provenance de Kinshasa pour organiser le rapatriement du corps et les obsèques.

Selon le gouverneur de la ville-province de Kinshasa, André Kimbuta Yango, cité par l’ACP, la dépouille de l’artiste sera rapatriée jeudi de Côte d’Ivoire.

Elle sera gardée provisoirement à la morgue de l’Hôpital du Cinquantenaire avant que n’interviennent les funérailles de deux jours qui seront organisées au Stade Tata Raphaël, dans la commune kinoise de Kalamu, a précisé Kimbuta en tant que président du comité d’organisation des obsèques du célèbre chanteur.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire