Moïse Katumbi affrontera Joseph Kabila lors de la prochaine élection présidentielle prévue pour 2016. Les dissidents de l’actuel régime réunis au sein du G7 l’ont officiellement désigné comme leur candidat ce mercredi 30 mars à Kinshasa, a-t-on appris de Jeune Afrique

Moïse Katumbi a décidé de passer à l’étape supérieure après avoir été longtemps dans l’ombre de son ami Joseph Kabila. Même si c’était plus que prévisible depuis un certain temps, cette information est officielle depuis ce mercredi.

En plein conclave à Kinshasa (la capitale de la République Démocratique du Congo), le bureau politique du G7 a tranché avec un slogan qui résonne comme : tous derrière notre champion !

En principe, c’est au mois de novembre 2016, le 27 plus précisément que le scrutin devrait avoir lieu. Affaibli après le morcèlement du Katanga (la région la plus grande et la plus prospère de la RDC) dont il était le gouverneur, Moïse Katumbi ne veut pas jeter l’éponge et tient à tenir tête à son ancien camarade au sein du parti au pouvoir. Joseph Kabila dirige la RDC depuis le décès de son père, Laurent Désiré Kabila en 2001. Le président sortant espère briguer un énième mandat cette année.