Tête-à-tête entre Kamerhe et Bemba à quelques heures du verdict

Vital Kamerhe, président de l’UNC, qui séjourne depuis près d’une semaine en Europe, a rencontré le sénateur Jean-Pierre Bemba qui attend son verdict le 21 mars dans le procès qu’il oppose au Procureur de la Cour Pénale Internationale.

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba saura aujourd’hui si les juges de la CPI l’estiment responsable des meurtres et viols commis par sa milice en Centrafrique en 2002-2003, après un procès marathon marqué par des allégations de subornation de témoins.

C’est la première affaire à la Cour pénale internationale qui se concentre sur l’utilisation de viols et violences sexuelles en tant qu’armes de guerre et le premier procès où un chef militaire est tenu responsable des atrocités commises par ses hommes même s’il ne les a pas ordonnées.

Au pays, toute la classe politique attend avec impatience ce jugement qui pourrait signer le grand retour du leader du MLC parmi les opposants au président Joseph Kabila.

A la veille donc du verdict, Kamerhe a tenu a rencontré Bemba pour lui apporter « son soutien total ».

kkk

Depuis son incarcération à la Haye aux Pays-Bas, Jean-Pierre Bemba a reçu la visite des plusieurs membres d’oppositions.

S’il est jugé coupable, Jean-Pierre Bemba risque jusqu’à 30 ans de détention ou la prison à perpétuité, si les juges estiment que l' »extrême gravité du crime » le justifie.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire