Apple, Samsung, Microsoft, Sony, Huawei, Dell, HP, Lenovo, LG et Vodafone exploitent des enfants au Congo dans les mines de Cobalt pour 1 dollar par jour. Une enquête vient de prouver leur implication.

L’année dernière, les équipes d’Elise Lucet pour Cash Investigation sur France 2 révélaient les dessous de la fabrication de nos smartphones. Le programme avait fait sensation notamment à cause de l’implication de grandes marques dans l’exploitation d’enfants dans les usines et les mines permettant de récolter les matériaux nécessaires à la fabrication de nos terminaux.

Depuis, évidemment, tout le monde a oublié. Mais pas Amnesty International et Afrewatch, deux associations humanitaires qui luttent contre le fléau de l’exploitation des enfants dans le monde depuis des années.

Si les grandes marques s’obstinent à dire qu’elles ne sont pas impliquées dans de telles pratiques, le rapport publié aujourd’hui par les deux associations internationales disent exactement le contraire.

Selon leur rapport, une entreprise qui fournit toutes les grandes marques en batteries lithium-ion exploite des enfants dans les mines de cobalt, matériau indispensable pour fabriquer une batterie de smartphone et hautement toxique.

Le nom de ce fournisseur : Vonho Fonhgznh Inyrtnzyion Mining (CDM) un sous-traitant de Huayou Cobalt. Les géants cités en début d’article n’ont pas un lien direct avec ce sous-traitant mais avec le fournisseur. Néanmoins, tout ceci s’apparente à la politique de l’autruche.

Opérant en République Démocratique du Congo depuis 2006, CDM achète du cobalt provenant de revendeurs qui achètent directement auprès des mineurs (…) avant de l’exporter vers la Chine. Là, Huayou Cobalt vend le cobalt traité aux fabricants de composants de la batterie en Chine et en Corée du Sud. À leur tour, ces sociétés vendent aux fabricants de batteries, qui vendent ensuite à des marques grand public bien connues.

Si le lien n’est pas direct entre les grandes marques et l’exploitation des enfants, il n’en demeure pas moins existant. D’autant que le rapport explique que les enfants sont payés (si l’on peut appeler cela une paie) 1 à 2 dollars par jour de travail. Lorsque l’on connaît les profits d’entreprises comme Apple, Samsung ou Microsoft, avouez que ça fait froid dans le dos.

image: http://img.phonandroid.com/2016/01/exploitation-enfants-mines-congo.jpg

exploitation enfant mines afrique

Apple et Microsoft s’expriment

Suite à la publication de ce rapport, les deux associations humanitaires ont expliqué qu’elles avaient contacté toutes les entreprises connues pour que cette situation cesse et que des alternatives soient trouvées. Quelques unes ont dores et déjà répondu dont Apple et Microsoft :

Nous évaluons actuellement des dizaines de différents matériaux, y compris le cobalt, afin d’identifier les risques liés aux conditions de travail et à l’environnement ainsi que les opportunités pour Apple pour apporter un changement efficace, évolutif et durable. Nous comprenons de mieux en mieux les défis associés au cobalt, et nous croyons que notre travail dans la région africaine des Grands Lacs et en Indonésie va servir de guide important pour créer des solutions durables. – Apple –

Le traçage des métaux tels que le cobalt à travers les multiples intermédiaires de notre chaîne d’approvisionnement est extrêmement complexe. … Suivre l’origine du métal de cobalt dans [les différents composés utilisés dans les produits Microsoft] de la zone d’exploitation minière précise est extrêmement difficile. A cause de la complexité de notre chaîne d’approvisionnement (…) nous sommes incapables de dire de manière absolument sûre que tout ou partie de nos sources de cobalt proviennent de minerais extraits dans la région du Katanga. Créer un tel mécanisme de traçage exigerait une collaboration verticale et transversale de l’industrie très élevé. – Microsoft –

Pour faire simple, les deux géants (qui ont tout de même pris la peine de s’exprimer) bottent en touche. Pour Apple, beaucoup de travail est fait pour améliorer la situation. On ne sait pas concrètement de quoi il s’agit. Pour Microsoft, c’est encore mieux, le procédé de traçage des minerais est trop complexe à mettre en place. En gros, rien ne bouge.

image: http://img.phonandroid.com/2016/01/exploitation-enfants-afrique-apple-samsung-microsoft.jpg

exploitation enfants apple microsoft samsung

Des alternatives existent déjà

Si les autres marques sont restées silencieuses les explications d’Apple et Microsoft semblent bien bancales. La firme de Cupertino, qui se targue de choisir ses partenaires avec minutie semble avoir commis un sacré raté.

Par ailleurs, le discours des deux géants sonne faux. Car aujourd’hui il existe déjà des technologies qui ne reposent plus sur l’exploitation du cobalt. Les batteries à hydrogène par exemple sont une excellente alternative.

Et même si l’exploitation du cobalt était réellement indispensable, payer des enfants 1 dollar par jour pour aller travailler dans des mines, c’est normal ? Ces grands groupes aux milliards de dollars de bénéfices n’ont-ils pas honte de voir leur nom rattaché directement ou indirectement à l’exploitation d’enfants.

Et en tant que consommateurs, n’avons-nous pas nous aussi une responsabilité ? Car si les entreprises continuent de vendre des produits fabriqués grâce à la sueur d’enfants payés une misère, c’est parce que nous les achetons. Et lorsque des alternatives sont proposées, que fait-on ? On les zappe.

image: http://img.phonandroid.com/2015/03/fairphone-2.jpg

Fairphone 2

Prenons l’exemple de Fairphone qui propose un smartphone équitable , respectueux de l’environnement et qui choisit ses partenaires selon une éthique bien particulière. Inutile de chercher une trace d’exploitation d’enfants dans cette entreprise. Et pourtant, ses smartphones ne se vendent pas aussi bien que ceux de géants comme Apple ou Samsung. Pourquoi ?

Parce que nous, consommateurs, sommes prêts à payer 700 euros chaque année pour un smartphone dernier cri qui n’apporte presque rien de plus que celui des années précédentes. Mais débourser 500 euros pour un smartphone techniquement moins bon mais bien plus éthique, c’est hors de question. Cherchez l’erreur.

En savoir plus : http://www.phonandroid.com/apple-lg-samsung-sony-1-dollar-par-jour-pour-exploiter-enfants-mines-congo.html#ixzz3xiQASCr4
Follow us: @phonandroid on Twitter | phonandroid on Facebook
En savoir plus sur http://www.phonandroid.com/apple-lg-samsung-sony-1-dollar-par-jour-pour-exploiter-enfants-mines-congo.html#Xgv1fBevyu3iAekF.99