DIRECT.CD — Étienne Tshisekedi wa Mulumba est apparu fatigué dans une vidéo mise en ligne samedi et dans laquelle il adresse difficilement depuis Bruxelles un message de voeux à ses compatriotes pour 2016. De quoi relancer la polémique sur son état de santé et sa lucidité.

Figé et parlant d’une voix lente, le président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès social (UDPS), âgé de 83 ans et en convalescence en Belgique depuis août 2014, bafouille ou s’arrête à plusieurs reprises dans cette vidéo de trois minutes faisant apparaître plusieurs coupes.

«Je fais appel à tous ceux qui veulent le changement: qu’ils soient ensemble afin de trouver les solutions adéquates (aux) problèmes (du pays). Le reste du message vous sera transmis par la voie de la presse», déclare Tshisekedi, classiquement coiffé d’une casquette.

«Bientôt je serai parmi vous pour que nous puissions lier nos efforts pour gagner», ajoute-t-il.

Selon un proche de la famille Tshisekedi, «le montage de la vidéo a été laborieux et a pris pratiquement quatre jours». La RDC traverse une crise politique depuis les élections de novembre 2011, entachées de fraudes massives et ayant reconduit au pouvoir pour cinq ans le président Joseph Kabila et sa majorité.

Tshisekedi, qui a plusieurs fois montré de l’inconstance et surtout des multiples contradictions sur ses prises de décisions, est aujourd’hui décrié par une grande partie de l’opinion congolaise.
“Le vieux est fatigué tout simplement, il veut seulement aller troubler encore la situation”, commente John Lwamba, un lecteur sur la page facebook de Direct.cd
En 2011, le président de l’UDPS montrait déjà de graves signes d’incohérences, appelant notamment à “casser les portes de prisons”, ou encore aux militaires de “lui amener Joseph Kabila +le président congolais+ ligoté et mains liées.”.

Les récentes contradictions sur la position de l’UDPS concernant le dialogue convoqué par le président Kabila ne sont qu’énième d’une longue série.

Vendredi, le radical Mubake affirmait que l’Udps ne va pas prendre part à aucun dialogue. “C’est de l’invention de Félix Tshisekedi”, a-t-il rappelé. Mubake explique que la famille biologique d’Etienne Tshisekedi n’a pas mandat d’engager le parti surtout pour des questions délicates. Le combattant s’est indigné que des gens racontent que l’Udps allait prendre part à ce fameux dialogue.

Et pourtant, pour la seconde fois, en l’espace d’une semaine, la présidence du parti, réaffirmait, mardi, sa volonté de participer au Dialogue national en chantier et déniait son adhésion au « Front Citoyen 2016 », la plate-forme lancée en fin d’année dernière par des opposants et des activistes de la Société Civile ayant participé à un forum sur « Les élections et les processus démocratiques en Afrique Sub-saharienne.

La rédaction,
Direct.cd