Les 10 personnalités musulmanes de la RDC

Tout au long de l’année 2015, de nombreux congolais d’obédience musulmane ont contribué à la diffusion d’une noble image de l’islam tout en étant au service de la République Démocratique du Congo.

Le classement des 10 personnalités musulmanes de l’année 2015 que Dunia Kongo Media vous propose a été effectué en se basant principalement sur : la présence dans l’actualité congolaise, la portée et les répercussions de l’action menée, la popularité observée dans les médias (TV, radio, Internet, réseaux sociaux,…), la manière d’incarner l’islam en RDC ainsi que le message véhiculé tout au long de l’année civile. Ce classement a également été réalisé en sélectionnant les personnalités les plus recherchées par les Internautes sur notre site comme sur notre page Facebook.

En prenant en compte tous ces critères, Dunia Kongo Media a le plaisir de vous annoncer que la personnalité musulmane de l’année 2015 en République Démocratique du Congo est Soraya Aziz Souleymane.

A noter que trois femmes figurent parmi les personnalités musulmanes marquantes de l’année 2015 en République Démocratique du Congo, mais également quatre religieux, deux avocats et un député provincial.

 

1- Soraya Aziz Souleymane (personnalité musulmane congolaise de l’année 2015) : Ancienne directrice adjointe du Centre Carter, elle a reçu le prix de Femme de l’année 2015 dans le domaine minier. Déjà nommée Miss Leadership Congo 2011, la jeune femme se distingue par ses nombreuses activités associatives, notamment en faveur des femmes et de l’éducation, tout en gardant un rôle de premier plan dans la bonne gouvernance minière en RDC. Activiste et engagée politiquement, Soraya Aziz Souleymane milite pour une alternance pacifique à la tête de l’Etat en 2016.

Soraya Aziz Souleymane
Soraya Aziz-Souleymane, personnalité musulmane congolaise 2015

2- Hassan Kandolo : Il est l’homme fort de l’association des jeunes musulmans pour l’éducation et le bien-être social en République Démocratique du Congo (AJEMESCO). Actif comme jamais en cette année 2015, il aura été à l’initiative de nombreuses réalisations visant à sensibiliser les congolais au message islamique. Dans toute l’ex-province orientale (Tshopo), l’AJEMESCO se sera illustrée par ses invitations au débat et au dialogue, ses séminaires et conférences, sa prise en charge des illettrés et ses formations assurées aux personnes nouvellement converties à l’islam. Dans sa témérité, Hassan Kandolo n’aura pas hésité à braver les routes boueuses et impraticables en motocyclette pour mener à bien sa mission.

Hassan Kandolo
Hassan Kandolo, coordinateur national de l’AJEMESCO

3- Docteur AbdoulMadjid Kasogbia (et Shaykh Ibrahim Lekaka) : Le passage des deux hommes à Gemena (Equateur) à la fin de l’été 2015 est encore dans toutes les mémoires. Au cours de cette campagne islamique retentissante, le théologien-vedette de la République Démocratique du Congo, accompagné du jeune érudit Ibrahim Lekaka, a engagé un dialogue ouvert avec les populations de cette localité de l’Equateur. Cette initiative a entraîné une vague massive de conversions à l’islam, touchant toutes les couches de la population locale. Une opération similaire est prévue l’été prochain, toujours dans la province de l’Equateur.

Shaykh Ibrahim Lekaka, Dr Abdoulmadjid Kasogbia, Shaykh Daouda Bokungu
Shaykh Ibrahim Lekaka, Dr Abdoulmadjid Kasogbia, Shaykh Daouda Bokungu

4- Shaykh Ali Mwinyi : Il est le représentant légal de la Communauté Islamique du Congo (COMICO). Lors de son discours de l’Aïdul-Adhâ (la Fête du Sacrifice) l’été dernier, il a lancé un appel fort contre les réflexes tribalistes et sectaires. Engagé en faveur du rétablissement de la paix et de la sécurité à l’Est du Congo, il a fermement invité la classe politique à éviter de causer toute effusion du sang des congolais, notamment à l’approche des échéances électorales prévues en fin d’année 2016.

Cheikh Ali Mwinyi. Imam représentant légal de la COMICO (RDC) portant le kofia
Cheikh Ali Mwinyi. Imam représentant légal de la COMICO (RDC)

5- Eve Bazaiba Masudi : Députée nationale et secrétaire générale du Mouvement de Libération du Congo (MLC) de Jean-Pierre Bemba, elle appartient à l’une des forces d’opposition en République Démocratique du Congo. Cette musulmane originaire de l’ex-province orientale aura subi de fortes pressions durant de nombreux mois, avec notamment le kidnapping temporaire de son fils, enlevé quelques jours avant la rentrée politique en septembre 2015. Ève Bazaiba Masudi aura grandement contribué, tout au long de l’année, à redynamiser le MLC, mais aussi toute l’opposition congolaise.

Ève Bazaiba Masudi,
Ève Bazaiba Masudi, Députée. Secrétaire générale du MLC.

6- Maître Yassini Selemani : Avocat au barreau de Kinshasa-Matete, ce féru de justice, profondément croyant, est l’un des plus grands adversaires du phénomène des « tracasseries policières » en RDC. Maître Selemani souhaite ainsi que des mesures fermes soient prises à l’encontre des officiers de la circulation qui harcèlent et rackettent les automobilistes. En outre, l’avocat est actif dans les domaines de la protection judiciaire de l’enfant en conflit avec la loi, et dans celui des techniques de sensibilisation en milieu carcéral.

Maître Yassini Selemani, avocat à la cour d'appel
Maître Yassini Selemani, avocat à la cour d’appel, Kinshasa

7- Shaykh Youssouf Djibondo : Président de l’Association d’Assistance Charitable en République Démocratique du Congo (AACRDCongo), il est à l’initiative de plusieurs actions humanitaires à destination des démunis et des orphelins de la commune de N’djili, à Kinshasa, où est basée sa mosquée At-Taqwa.  Ainsi, en plus des conférences qu’il tient de manière hebdomadaire, Shaykh Youssouf Djibondo, qui travaille en collaboration étroite avec l’ONG belge Al-Ma’oun, oeuvre activement en faveur des laissés pour compte dans la capitale de la RDC.

Shaykh Youssouf Djibondo, président de l'AACRDCongo
Shaykh Youssouf Djibondo, président de l’AACRDCongo

8- Maître Bukuku Amuri Omari : Conseiller juridique auprès de la Cellule de gestion du Fonds Européen de Développement (COFED), il dirige le cabinet d’avocats Bukuku & Associés à Kinshasa. Fervent musulman, il aura oeuvré tout au long de l’année 2015 pour contribuer à l’établissement d’une société plus juste et plus égalitaire en République Démocratique du Congo. Travailleur acharné et d’une grande humilité, il aura été l’une des personnalités musulmanes les plus actives au Congo cette année.

Maître Bukuku Amuri Omari
Maître Bukuku Amuri Omari, conseiller juridique à la COFED

9 – Docteur Aziza Aziz Suleyman : Elle a lancé son blog au mois de juillet 2015 pour mieux expliquer son action. Médecin à Bukavu, la jeune femme est activiste dans la lutte contre le VIH, la promotion du Genre et l’éradication des violences basées sur le Genre. Grande soeur de Soraya Aziz Souleymane, Aziza travaille également à l’autonomisation des femmes du Sud-Kivu. Au centre de nombreux combats et engagée dans de multiples causes, elle plaide notamment en faveur d’une démocratisation de la vie politique en RDC.

Aziza Aziz-Suleyman. Médecin. Experte sur la santé reproductive, la promoton du Genre et la lutte contre les GBV
Aziza Aziz-Suleyman. Médecin. Experte sur la santé reproductive, la promoton du Genre et la lutte contre les GBV

10- Mayombo Omari : Député à l’assemblée provinciale du Nord-Kivu, il est président du groupe parlementaire du PPRD et rapporteur de la commission « politique, sécurité, administration et justice ». Musulman convaincu, l’homme politique est également directeur général des radios francophones des Grands Lacs. Il a à maintes reprises interpellé le gouvernement pour qu’une action efficace soit menée sur le territoire de Beni en rappelant, tout au long de l’année 2015, combien le rétablissement de la paix lui tenait à coeur.

Mayombo Omari, Député à l'assemblée provinciale du Nord-Kivu
Mayombo Omari, Député à l’assemblée provinciale du Nord-Kivu

 

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire