DIRECT.CD — Le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Julien Paluku, n’a, visiblement, pas apprécié les déclarations du président Joseph Kabila qui demandait à la population s’il pouvait le “jetter dans le Lac Kivu”.

Le président Joseph Kabila a inauguré, la semaine dernière, la Centrale hydroélectrique de Matebe, dans l’est du pays.

Avec 81 mètres de chute à un débit de 6 000 litres par seconde et par turbine, la centrale hydroélectrique de 13,8 MW coûte de 20 millions de dollars, qui ont été financés par la fondation américaine Howard Buffet.

Plusieurs membres du gouvernement central ont assisté à cette inauguration, parmi lesquels le ministre inoxydable gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku.

Pendant son discours pour l’occasion, le président Kabila a demandé à la population, dans un ton blagueur, s’il pouvait “ jeter le Gouverneur + Julien Paluku+ dans le Lac Kivu, pour “n’avoir pas terminé les travaux de voirie de Goma”. 

[fbvideo link=”http://www.facebook.com/diaspora.katangaise/videos/797618843693343/” width=”500″ height=”400″ onlyvideo=”1″]

Il semblerait que cette “blague” a été de mauvais gaout pour le gouv du Nord-Kivu, qui y aperçoit une “mise en cause” de son bilan.

En effet, dans un vif échange via son compte Twitter, le gouvernement n’a pas hésité de jeter “un pic” en direction du président de la République. Affirmant également que seuls les “malades mentaux” ne connaissaient pas mon bilan.

1919137_800129073442320_1230582393263475682_n

Le gouv’ a, toutefois, démenti s’est adressé au président de la République.

Sans doute que cette déclaration risque de faire parler d’elle.

Affaire à suivre.