DIRECT.CD — PHOTOS + VIDEO. Des éléments de la police et ceux de la Garde Présidentielle s’en sont venus en mains cet après-midi, dans la commune de Lemba à Kinshasa. Bilan : un civile et un policier gravement blessés.

L’incident s’est produit aujourd’hui  sur la route Bypass, vers la station Salongo, dans la commune de Lemba.

Selon un reporter de Direct.cd sur place, tout a commencé lors qu’un élément de la Garde Présidentielle a donné un « coup de crosse » à un jeune homme qui tentait de traverser la chaussée devant le cortège de militaires.

Choqué, des éléments de la Police Nationale ont alors procédé à l’arrestation de ce militaire, avant que ces paires ne viennent intervenir et commencer à battre tous les policiers aux alentours, s’en suivra alors une bagarre générale.

D’après de témoin, aucun coup de feu n’a été toutefois tiré, et on dénombre notamment un policier blessé, battu par les militaires autrement désignés à Kinshasa, le « Bana Moura ».

Ici, un policer se faisant battre par des éléments de la Garde Présidentielle
Ici, un policer se faisant battre par des éléments de la Garde PrésidentielleGar

Le jeune lui est dans un état sérieux. Il a été transporté, par la police, dans un hôpital proche.

L’incident a notamment occasionné un important attroupement, ainsi qu’un déploiement musclé des policiers, venus secourir les «unités attaquées par les Bana Moura », affirme notamment un des chefs de la police sur place.

12395138_1000099663359940_1331920684_n

Ceux de la Garde Présidentielle sont partis avec leur « ami » qu’ils ont libéré à coups de crosses.

Les Bana Moura ou les terribles enfants de Moura sont des éléments chargés de la protection du président Joseph Kabila.

Tireurs d’élite aux réflexes de combattants, ces jeunes ont la réputation très sulfureuse à Kinshasa notamment, avec plusieurs accès de zèle.

Kinshasa,
Direct.cd