Les circonstances de cette disparition sont pour le moins suspectes.

D’abord une conversation de salon. Des journaux en ont fait ensuite des choux gras. Et voici que le ministère des Affaires étrangères vient confirmer la fuite de son comptable principal public avec une forte somme d’argent. Le communiqué de ce ministère n’en dit pas davantage.

C’est depuis plusieurs jours que ce comptable principal affecté pendant de longues années au cabinet de l’actuel ministre des Affaires étrangères a disparu de la circulation. Il venait d’encaisser auprès de la Banque centrale une forte somme d’argent, au moins deux millions de dollars américains selon certains, plus de trois millions affirment d’autres sources qui se veulent bien renseignées.

Le communiqué du ministère des Affaires étrangères précise que l’argent emporté est destiné à couvrir les frais d’une série des missions déjà effectuées par le ministre lui-même et ses collaborateurs. Une autre partie est réservée au déploiement des ambassadeurs récemment nommés.

Après avoir constaté cette disparition suspecte du comptable de la circulation, la justice a été saisie, si l’on en croit le communique des Affaires étrangères. Les services à la frontière ont également été informés.

Mais le vieil homme reste introuvable. Que lui serait-il arrivé ? Et comment une telle somme d’argent pouvait-elle se retrouver en liquide entre les mains d’un individu sans au préalable penser à lui assurer une protection ? Autant de questions en cette période où les structures bancaires auraient pu être sollicitées pour dispatcher l’argent.