Les inondations à Kinshasa ont fait 31 morts en trois semaines

Au moins 31 personnes ont péri à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo (RDC), au cours des trois dernières semaines dans les plus graves inondations depuis des années, ont fait savoir mardi les autorités, en avertissant que la situation risquait encore d’empirer.

Les décès comptabilisés depuis le 17 novembre concernent les quartiers situés le long du fleuve Congo et de son affluent, le Ndjili, et résultent en grande partie de l’effondrement de maisons, ajoutent les autorités.

Vingt mille familles sont sans abri du fait de ces inondations.

Il est tombé à Kinshasa, pour la seule période du 17 novembre au 6 décembre, 450 mm de précipitations, soit près du tiers de la moyenne annuelle.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire