Ces 8 Léopards qui ont marqué l’histoire du football congolais

Il sont certes nombreux, ceux qui ont porté le maillot de l’équipe nationale de la République démocratique du Congo et qui ont brillé. Voici chronologiquement les 8 qui ont retenu particulièrement l’attention de la rédaction de Direct.cd. Il faudra toutefois noté que cette liste n’est pas exhaustive, ni un classement.

1972, Ndaye le recordman

ndaye051

Mulamba NDAYE est toujours le recordman du nombre de buts marqués par un joueur au cours d’une seule phase finale de la CAN. C’est au Caire en 1974 qu’il réalise cet exploit en inscrivant 9 buts en 6 matchs. A cet époque, les footballeurs Zaïrois dominaient le football Africain en sélection comme en clubs avec l’AS Vita Club, dont Ndaye était l’avant centre et buteur.
Champion d’Afrique en 74 en Egypte, Ndaye participe à la coupe du monde en Allemagne quelques mois plus tard. Mais il fut expulsé lors du match contre la Yougoslavie sur une erreur d’arbitrage car le vrai coupable était son coéquipier Mwépu.

1968, KAZADI

539732bbcd9bb-1974-brazil-zaire--2

Muamba KAZADI était le meilleur gardien Africain après la CAN 68 au cours de laquelle il avait multiplié les exploits, contribuant grandement au triomphe des Léopards en finale contre le Ghana (1 – 0) . A cette même période il brille avec le TP Mazembe Englebert en Coupe des Clubs Champions qu’il remporte à deux reprises en 67 et 68.
Souple, audacieux, brillant sur sa ligne, il va hélas payer de sa place lors de la Coupe du Monde 74 où Mobutu lui même ordona à l’entraineur Vidinic de le remplacer à la 20Ième minutes lors du fameux 9-0 contre la Yougoslavie.

1974, Bwanga

imago01491133h

Ballon d’or Africain, capitaine des Léopards du Zaïre et capitaine du Tp Mazembe englebert, Bwanga Tshimenu est sans doute l’une des personnalités qui a marqué le football Congolais dans les années 74 aux cotés de grands nom comme Kibongué, Mayanga, Mwepu et les autres …

1988, Kabongo

Eugène-Kabongo-Ngoyi-4

Kabongo Ngoy est sans doute le joueur qui aura marqué les débuts des années 80 avec son compère Mutubilé Santos sans oublier les grands noms de l’époque.

1988 Djalma Santos Mutubilé

RD_CONGO_MUTUBILE_160211

Santoss Mutubilé. Actuellement coach adjoint de la sélection nationale il aura marqué le football congolais des années 80 avec son copère Kabongo Ngoy.

1996, Jean Claude Mukanya

mukanya

Omniprésent depuis Sénégal 92, Jean Claude Mukanya a été le fer de lance de la sélection pendant un certain temps. Défenseur de formation, pur produit de l’AC Matongé de Kinshasa, il a su marqué les esprits de nombreux Congolais. L’expérience qu’il avait acquise depuis 1987 dans le difficile championnat de Belgique sous le maillot de Lommel, lui a été très profitable .
Discipliné, et toujours disponible, Jean Claude Mukanya s’est affirmé comme l’un des piliers indiscutable de la sélection lors de la CAN 96 aux coté des autres grands noms de l’époque comme Dinga Mboté, Basaula et Lembi.

1998, Jean Kasongo Banza ‘Korando’

jeanbanza

Jean Kasongo Banza ‘Korando’ évoluait en 1999 au VFL Wolfsburg dans le championnat de D1 en Allemagne grâce à une brillante saison l’année davant au CS Sfaxien qui lui avait permis de remporter la coupe de la CAF en 1998 après avoir laminés ses compatriotes du Motema Pembe 5 – 0.

Kasongo a entamé sa carrière à l’âge de 16 ans en division II avec Assana. Très vite remarqué, il signe sa première licence en division une Congolaise avec le club Union Bilombé. En une saison il s’impose et porte le maillot prestigieux de Vita Club à la fin de la saison 96. Il décide ensuite d’imigrer en Turquie ou son passage fut assez décevant.

Toutefois, l’année suivante, il part pour la Coré du Sud ou sont intégration ne fut pas des plus heureuses. En Avril 98 il part en Allemagne où du haut de son mètre 70 et de ses 67 Kilos il réussit a refaire parler de lui ce qui lui vaudra de gagner son ticket pour la CAN 98 où il joua un rôle déterminant en étant un des principal artisant de la troisième place historique face aux Etalons du Burkina Faso.

2002, Homage à Jason MAYELE

mayele_2

Quelques mois après avoir la CAN 2002, Jason MAYELE va définitivement nous quitter de suite d’un grave accident de voiture. Pour tous les moments de bonheur qu’il nous aura fait partagé sous les couleurs de la RDC, nous voudrions lui rendre un grand homage car nous ne l’oublierons jamais.

Vous n’êtes pas d’accord? Donnez-nous vos suggestions!

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire