Olivier Kamitatu se lâche contre Kabila: « le Congo-Kinshasa n’est ni unroyaume, ni une monarchie constutionnelle ».

Olivier Kamitatu, désormais dans l’opposition, s’est offert une sortie musclée contre Joseph Kabila, à  l’ouverture du congrès ordinaire deson parti,  l’Alliance pour le renouveau du Congo.

Alors son parti est miné par des dissensions à la suite de son départ de la Majorité Présidentielle, Olivier Kamitatu, s’est payé la tête du président congolais en affirmant que le  » régime Kabila s’est auto-exclu » du pacte républicainen voulant « conserver par tous les moyens le pouvoir, brisant les fondements démocratique de notre pays ».

Le leader de l’Arc, dont les propos sont rapportés par le site 7sur7.cd, a rappelé que « le Congo-Kinshasa n’est ni unroyaume, ni une monarchie constutionnelle ».

L’Alliance pour le renouveau du Congo est l’un des sept partis politiques exclus de la Majorité présidentielle après une lettre adressée au chef de l’Etat à qui ils demandent le respect de  la constitution.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire