Moïse Katumbi va rendre visite à Jean-Pierre Bemba

D’après le journal Kinois Congo News, Moïse Katumbi va visiter le sénateur Jean-Pierre Bemba Gombo, le vendredi 16 octobre prochain dans sa cellule de la Haye, à la Cour pénale internationale, CPI.

A en croire nos confrères, les deux, Katumbi et Bemba, sont les seuls leaders politiques en RD-Congo, capables de mobilisés plus de dix millions de dollars pour une campagne électorale. Les deux unis, ils vont mobilisés la population.

Après CPI, Kutumbi poursuivra sa tournée européenne.

Il est signalé pour la prochaine étape à Paris et Bruxelles. Il a commencé par Londres, puis Lisbonne, en passant par Rome où il a été reçu au Vatican. Dans toutes ces capitales, Katumbi établi des contacts diplomatiques.

Il fera le déplacement de l’Afrique, pour venir assister au match aller de Mazembe, avant de regagner Lubumbashi pour le match retour.

Après la fronde des sept formations politiques (le « G7 ») qui ont quitté la majorité, l’opposition a enregistré une nouvelle recrue en la personne de Moïse Katumbi.

L’ex-gouverneur de la province du Katanga a annoncé mardi 29 septembre sur son compte Twitter sa démission du PPRD, le parti présidentiel, et du gouvernorat du Katanga.

Dans la déclaration qui accompagne son tweet, Moïse Katumbi explique les raisons de son départ du PPRD.

« Au moment où nous, peuple congolais, entrons dans la dernière ligne droite du dernier mandat constitutionnel du président de la République, les faits indiquent que depuis maintenant un an, tout est mis en œuvre pour ne pas respecter la constitution en entretenant retard, flou et illisibilité du cycle électoral et en élaborant une stratégie de glissement des dates des scrutins », affirme Moïse Katumbi.

Il ajoute être opposé « fermement à tout prétexte pour retarder les élections tel que le manque de moyens financiers. »

Moïse Katumbi déplore également « les arrestations arbitraires » et les « intimidations de toutes sortes ».

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire