Malade, Lambert Mende évacué en Afrique du Sud

Le journal Kinois Congo News révèle que le porte-parole du gouvernement congolais aurait été évacué le 12 octobre en Afrique du Sud pour raison de santé.

Habitué aux révélations fracassanté, l’hebdomadaire Kinois affirme tenir cette information « des sources sûres ».

Il s’agirait  ses problèmes de goûte.

L’année dernière, M. Mende avait été foudroyé par une crise de goûte. Hier, il a été de nouveau attaqué par cette même maladie.

La caractéristique de goûte, ce sont des douleurs atroces. Et Mende, ne supporterait pas ces fortes douleurs. Il se rend le plus souvent en Inde pour traiter la maladie.

Ministre de la Communication et des Médias, figure majeure de la Majorité Présidentielle, Lambert Mende est « le visage » du régime de Kabila.

Son aplomb pour contredire les informations dérangeantes est devenu légendaire à Kinshasa.  Ce tribun éruptif de 61 ans, originaire du Kasaï-Oriental, qui a un temps dirigé le ministère stratégique des Hydrocarbures, est porte-parole du gouvernement depuis 2008. « Ses fonctions lui donnent accès au président, assure un fin connaisseur de la vie politique congolaise. Mais il a moins de poids politique que d’autres ministres. »

Pour la presse internationale, il reste incontournable. C’est son bureau qui délivre les accréditations aux journalistes étrangers (facturées 250 dollars, soit 220 euros, pour un mois). En 2009, il avait coupé l’antenne de RFI, jugée trop critique. Les ondes de la radio française ont d’ailleurs de nouveau été brouillées en janvier.

 

 

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire