Annoncé avec insistance à Tottenham, Yannick Bolasie vit peut-être ses dernières heures en tant que joueur de Crystal Palace. Son manager, Alan Pardew, est revenu sur la situation de l’international congolais.

En principe, lorsqu’on demande à un entraîneur des informations sur l’un de ses joueurs convoité par un autre club, il faut s’attendre à une séquence de langue de bois.

Alan Pardew a donc surpris tout le monde lorsqu’il a été questionné par le London Evening Standardau sujet de son joueur Yannick Bolasie, suivi de très près par Tottenham. L’ancien coach de Newcastle a donné une réponse plutôt ouverte et conciliante au quotidien gratuit anglais : « Si un seul de mes joueurs a des liens avec des plus gros clubs (que Crystal Palace, ndlr), je ne m’attendrais pas à ce qu’ils rejettent des négociations pour partir. Ce serait une décision idiote. Vous devez garder toutes les options ouvertes et je n’ai pas de problème avec ça. »

Pardew a tout de même exprimé sa volonté de garder Bolasie : « L’option en ce moment, c’est Crystal Palace. Je ne pense pas qu’il ait été bon contre Arsenal (défaite 1-2, ndlr), pour un certain nombre de raisons, mais ça ne veut pas dire qu’il ne nous fera pas gagner de matchs la prochaine fois. »

Et ensuite, il fera peut-être gagner Tottenham. Auteur de 4 buts et 11 passes décisives en Premier League la saison passée, l’international congolais est sous contrat avec Crystal Palace jusqu’en juin 2017.

Les Spurs seraient même disposés à offrir plus de 60.000 euros hebdomadaires au joueur de 26 ans, soit plus du double de son salaire actuel. Si des négociations avec Crystal Palace sont bien en cours, Bolasie hésiterait à prolonger avec le club de Premier League, incapable de s’aligner sur ses demandes.

P.J (Rédaction Football365/FootSud)