Le chanteur belge aurait subi un stress énorme lors de sa tournée africaine.

Stromae a été contraint d’annuler sa tournée en Afrique. L’artiste belge aurait été victime d’effets secondaires importants liés à la prise d’un médicament préventif contre la malaria. C’est du moins ce que rapporte l’organisateur de la tournée. Selon TV Familie, il y aurait une autre raison: des menaces auraient eu raison de son flegme.

Yves Van Laethem, spécialiste en médecine tropicale et des maladies infectieuses à Bruxelles, indique au magazine flamand qu’il est peu probable que le traitement préventif contre le paludisme aient eu un tel effet. “Quand vous êtes très stressé, le médicament peut avoir des conséquences psychologiques. Mais cela ne dure qu’une semaine ou deux. Par conséquent, il est étrange que tous les concerts jusqu’au 2 août soient annulés”, dit-il.

Le magazine pense que le chanteur a subi une pression intense. Son frère aurait été menacé par des rebelles congolais. Ils lui auraient fait savoir qu’il n’était pas le bienvenu chez eux. L’artiste a préféré diminuer les risques en annulant ses concerts, ajoute le magazine. Le journaliste pointe également une autre cause de stress: les problèmes pratiques au cours de la tournée.