Congo-Brazzaville : le fils de Sassou détourne plusieurs millions de dollars

Selon une ONG suisse de lutte contre la corruption, le fils du président congolais Denis Sassou-Nguesso aurait détourné des millions de dollars provenant de l’exploitation du pétrole.

Tel père, tel fils ? Denis-Christel Sassou-Nguesso, fils du président congolais Denis Sassou-Nguesso, a été pris la main dans le pot de confiture. A en croire l’ONG « La Déclaration de Berne », l’organisation suisse qui se base sur un certain nombre de documents transmis par un lanceur d’alerte, il aurait détourné des millions de dollars tirés des exportations de pétrole.
« Une société implantée à Genève, la compagnie Philia – qui a pignon sur rue -, encaisserait de fortes commissions sur les transactions d’or noir. Cette structure permettrait au fils du président d’empocher une part importante des recettes revenant normalement au pays », indique RFI. Et de préciser : « Le bureau genevois servirait de simple intermédiaire entre l’Etat congolais et les grands opérateurs pétroliers. Un intermédiaire grassement payé. »
 
Un fils aux dents longues
Pour rappel, Denis-Christel Sassou-Nguesso occupe depuis janvier 2011 le poste de PDG de la Société nationale des pétroles du Congo (SNPC) Distribution. « Le fils du président Denis Sassou-Nguesso est l’un des maillons essentiels du secteur pétrolier congolais et une figure montante de la vie politique locale, ce qui, inévitablement, alimente toutes les rumeurs », commente le site d’information JeuneAfrique.com.
Celui qui a été formé à l’École militaire préparatoire Général-Leclerc de Brazzaville, et a étudié en France, ne cache d’ailleurs pas ses ambitions politiques, en soulignant que le fils du président est un citoyen à part entière. Par conséquent, il a parfaitement le droit de briguer une candidature présidentielle.
Une chose est sûre : Denis-Christel Sassou-Nguesso devra redorer son image s’il veut un jour prendre la place de son père.
Le titre est de la rédaction

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire