Lambert Mende : « Kabila partira en 2016″

L’opinion espère que les élections seront effectivement organisées dans le délai prévu pour qu’il y ait alternance en 2016 comme soutenu par le ministre de l’Information

Lors de son point de presse animé hier jeudi 5 février 2015, le porte-parole du gouvernement, répondant à une question de la presse, a rassuré que » Kabila partira en 2016 « , après deux mandats lui reconnus par la Constitution, et n’est pas obligé de se prononcer là-dessus comme l’exigent certaines personnalités. l’opinion espère que les élections seront effectivement organisées dans le délai prévu pour qu’il y ait alternance en 2016 comme soutenu par le ministre de l’Information.

Dans un autre registre, le ministre est revenu sur les évènements des 19, 20 et 21 janvier derniers, soutenant que de fausses images qui n’ont rien à voir avec Kinshasa étaient balancées sur les réseaux sociaux pour faire monter la tension, raison pour laquelle le gouvernement a coupé la connexion.

Néanmoins, il a promis que le rétablissement de la connexion de ces réseaux sociaux est une affaire de quelques jours, de même que les signaux de Cktv et Rtce.

Pour lui, l’alinéa 3 de l’article 8 » arrangé » par les sénateurs et retiré complètement par les députés nationaux, ne contenait aucun germe de glissement.

C’est-à-dire, il n’y avait aucune condition de recensement pour tenir les élections de 2016.
Quant aux » auteurs intellectuels » des pillages, Mende réaffirme qu’ils répondront de leurs actes devant la justice, reconnaissant que Christopher Ngoyi, un membre de la société civile, enlevé depuis le 21 janvier 2015, se trouve entre les mains de la justice.

Version immédiatement contredite par la plateforme » Sauvons la RDC » qui constate que Christopher n’est toujours pas entre les mains de la justice, et introuvable jusqu’à ce jour.

La traque des groupes armés

Lambert Mende rappelle que depuis le jeudi 29 janvier, les Fardc ont lancé l’offensive militaire baptisée » Sukola II » contre les Fdlr après l’expiration de l’ultimatum leur adressé pour le désarmement volontaire.

» Tout sera mis en œuvre lors de cette opération pour limiter toute forme de violences excessives et particulièrement pour garantir la sécurité des populations civiles, congolaises et rwandaises riveraines des zones opérationnelles à l’instar de ce qui s’est fait lors des opérations similaires contre le M23 et les Adf « , rassure-t-il.

La Tempête des Tropiques

 

1 Commentaire

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire

  • Pas des garanties. Kabila n’a pas besoin de changer la constitution pour demeurer au pouvoir. Il peut y rester jusqu’ a l’ election du nouveau president. Question de trouver une bonne esquisse pour ne pas tenir les elections a temps