Coupure d’Internet en RDC: les révélations de Lambert Mende

S’il annonce le rétablissement de l’internet mobile et des sms avant l’entame de la semaine prochaine, le porte-parole du gouvernement revient aussi sur les raisons de cette interruption.
* Quant au bilan des manifestations et pillages des 19 et 20 janvier, le ministre des Médias fait état de 27 morts à raison de 23 à Kinshasa et 4 à Goma et promet de déférer en justice les auteurs intellectuels desdites manifestations.

Accrocs aux réseaux sociaux et aux sms, ceci vous concerne. Le Gouvernement annonce le rétablissement de l’Internet mobile et des sms avant l’entame de la semaine prochaine. C’est en tout cas ce que le ministre des médias a déclaré hier lors de son point de presse. « nous n’entamerons pas la semaine prochaine sans que soit rentré dans l’ordre », rassure Lambert Mende. Et le porte-parole du Gouvernement de revenir sur les raisons de cette interruption.

Dans son exposé liminaire, le ministre Mende revient avec force sur l’usage qu’a été fait des réseaux sociaux : « Mais il y a plus grave : C’est l’usage qui a été fait des réseaux sociaux par la frange dite radicale de l’opposition des troubles des 19 et 20 janvier et leurs affidés lors des événements des 19 et 20 janvier. La chaine française France 24 elle-même a dénoncé les faits dans un article intitulé  » Désintox : ceci n’est pas la révolte congolaise  » et dont la substance va vous être distribuée ».

« Vous y découvrirez comment les auteurs des troubles que nous déplorons ont utilisé le mensonge au-delà de tout entendement pour embraser le pays. Pour cela, ils ont posté sur la toile des fausses images de prétendues atrocités commises par nos forces de sécurité ou par des manifestants à Kinshasa le 19 ou le 20 janvier alors qu’en réalité il s’agissait de photos prises à Haïti, aux Seychelles, au Congo Brazzaville ou au Burkina Faso et affichées sur internet depuis longtemps ». No comment !

 

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire