CAN 2015: Une RDC-Guinée équatoriale sous haute tension

C’est une information RFI. Le match pour la 3e place de la Coupe d’Afrique de nations 2015 opposant la République démocratique du Congo à la Guinée équatoriale aura lieu avec un dispositif de sécurité renforcé, le 7 février à Malabo, suite aux violences qui ont émaillé la demi-finale Ghana-Guinée équatoriale ce jeudi.

La rencontre ne se jouera pas à huis clos pour autant, même si la Confédération africaine de football inflige un match à huis clos avec sursis et une amende de 100 000 dollars américains à la Fédération équato-guinéenne.

La Confédération africaine de football (CAF) a tranché : le match pour la 3e place de la Coupe d’Afrique des nations 2015 ne se disputera pas à huis clos. Des spectateurs seront admis dans le petit stade de Malabo, malgré les incidents qui ont émaillé la demi-finale Ghana-Guinée équatoriale, le 5 février dans la capitale équato-guinéenne. Un dispositif de sécurité renforcé sera donc mis en place ce 7 février lors de la rencontre entre les équipes de République démocratique du Congo (RDC) et de Guinée équatoriale.

La CAF a en revanche infligé un match à huis clos avec sursis et 100 000 dollars d’amende à la Fédération équato-guinéenne de football.

La deuxième demi-finale de la CAN 2015 dans le petit stade de Malabo avait été interrompue pendant plus de 30 minutes, et perturbée par des projectiles lancés par le public équato-guinéen sur la pelouse, les joueurs ghanéens, leurs supporters, ainsi que l’arbitre gabonais de la rencontre soupçonné de partialité. Les forces de l’ordre et un hélicoptère de gendarmerie ont dû intervenir pour disperser les supporters récalcitrants. De nombreux actes de dégradations ont par ailleurs eu lieu à Malabo.

Malgré ce climat tendu, les Ghanéens se sont imposés 3-0 et disputeront la finale le 8 février à Bata face à la Côte d’Ivoire.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire