CAN 2015: Mbokani veut aller en finale!

Dieumerci Mbokani a été un des grands artisans de la qualification de la RD Congo pour les demi-finales de la CAN 2015. L’ancien attaquant d’Anderlecht et du Standard a inscrit deux buts pour le compte des Léopards, qui se sont imposés 4-2 après avoir été menés 2-0 face à leurs voisins du Congo, samedi à Bata.

« En première mi-temps, on était déçus, en deuxième on a appliqué les consignes de l’entraîneur et on a joué plus devant », a déclaré Mbokani après la rencontre. « C’est incroyable pour moi, parce que tout le monde était en train de me critiquer, mais j’ai bien travaillé dans la semaine. C’était un match décisif. Je suis un buteur, et c’était un match difficile pour moi parce que je ne marquais pas depuis trois matches. En deuxième mi-temps j’ai beaucoup couru, j’ai pris des ballons et j’ai marqué, c’est le travail des attaquants. Maintenant on va jouer la demie, on va travailler pour arriver en finale ».

Neeskens Kebano
L’attaquant de Charleroi Neeskens Kebano a lui aussi été décisif, donnant l’assist sur le 3e but de la RDC. « Ça fait plaisir de jouer mon premier match. Je n’ai pas pu débuter plus tôt vu les petits problèmes que j’ai eus. Le coach m’a fait entrer dans le match et m’a fait confiance, je me devais de mouiller le maillot dans ce match très particulier. On perdait 2-0, quand on rentre on essaie de donner le maximum et c’est ce que j’ai réussi à faire », a dit Kebano.

 

3 Commentaires

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire

  • Heureux pour les Léopards et pour la RDC qui, je l’espère, trouvera dans cette victoire un peu de sourires éclatants dans le sport que les politiciens lui privent. Félicitations aux Bana Mboka qui défendent le Drapeau avec fierté malgré les maigres moyens et les conditions en leur possession. Allez de l’avant et rééditez les exploits d’Asmara et de Caire pour le peuple congolais.

  • Les bakongo des deux Congo disent : « Mbata mbuta kani ya lumonso, yifueti yama », traduit : « une baffe d’un grand, même donnée faiblement de gauche fait toujours mal sur la joue du petit ». Le petit à frappé le vieux d’un cailloux, le vieux n’a pas pleuré, mais avec sa main gauche réputée faible, une petite gifle a suffit pour provoqué les scènes de désolation dans les questions nord de Brazzaville. Qu’ils se consolent à supporter leur grand Congo en face sportivement. Le fauteuil de CAN est trop grand pour eux. Revenez et tentez la prochaine édition.

  • Grand merci aux vaillants footballeurs du Grand Congo, qui n’ont pas baissé les bras et y ont cru en la victoire.
    Vous êtes la fierté de tout un peuple, faites-nous rêver.



Notice: get_currentuserinfo est obsolète depuis la version 4.5.0 ! Utilisez wp_get_current_user() à la place. in /home/directc/public_html/wp-includes/functions.php on line 3831