Situation tendue en RDC: Internet et SMS coupés!

Tôt le matin de la journée du mardi 20 janvier 2015, au lendemain de la journée ville morte, le pouvoir de Kinshasa a décidé d’arrêter ceux des opposants qui lui font ombrage, et de couper l’Internet ainsi que les SMS.

Ces informations nous parvenues de Kinshasa par diverses sources, ont été confirmées par monsieur Paul Nsapu, Secrétaire Général de la FIDH pour l’Afrique.

Parmi les premières victimes, il y a Me Jean-Claude Muyambo, président du parti SCODE.

Selon une source à Kinshasa, Jean-Claude Muyambo a été arrêté vers 5 heures du matin à Kinshasa. Et la liste noire du pouvoir serait longue.

L’élément déclencheur de la journée ville morte du lundi 19 étant le forcing pour changer de loi électorale.

Trois personnes dont un policier ont été tués lundi à Kinshasalors de violentes manifestations ayant tourné par endroits à l’émeute, a indiqué un haut responsable gouvernemental.

« Un policier a été tué », a déclaré ce responsable sous couvert de l’anonymat, « on décompte également deux morts parmi les pilleurs ».

La capitale de la République démocratique du Congo a été secouée vendredi par de violents affrontements en divers points de la ville entre force de l’ordre et jeunes scandant des slogans hostiles au président Joseph Kabila. Dans le sud de la capitale, près de l’Université de Kinshasa (Unikin) une journaliste de l’AFP a vu les policiers ouvrir le feu sur des étudiants pour les disperser.

Plusieurs témoins ont rapporté des scènes de pillages dans la ville, ayant visé en particulier des magasins tenus par des Chinois.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire